Elandriel's Memories

Rencontre désobligeante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Mer 26 Aoû - 18:04

Il faisait nuit, la pleine lune éclairait doucement la ville, et tout était si calme que l'on pourrait croire que tout le monde dormait. Mais j'étais là, bien éveillée et consciente, assise sur l'herbe verdoyante d'un jardin. Soudain, des voix masculines parvinrent à mes oreilles, des voix fortes et qui sentaient l'alcool. Leurs hurlements de badauds gâchaient cette somptueuse nuit, et en plus, ça faisait un moment que je ne m'étais pas défoulée sur quelqu'un, alors je décidai de leur couper la route.
Je sautai sur mes pieds et me posta devant la bande de 5 hommes, tous armés, vêtus d'une sorte d'armure et un même signe lumineux sur la poitrine : Un signe qui m'étais inconnu. Ils interrompirent leur marche, et se mirent à me dévisager de haut en bas.

-Hé la d'moiselle, si tu veux pas d'ennuis tu f'rais mieux de t'écarter d'notre ch'min. 

 Une grimace de dégoût retroussa mes lèvres. L'homme qui s'était avancé pour me parler empestait la bière bon marché. Voyant que je ne bougeais pas d'un poil, l'énergumène tenta de saisir son arme, mais il fit un geste trop brusque qui le déséquilibra et l'envoya à mes pieds, le visage dans le sable.

-Tss... Soupirais-je, exaspérée. Vous n'avez même pas assez d'esprit pour m'offrir un bon combat. Dommage. Bye les gars !

Sur ces derniers mots, j'escaladais rapidement le mur d'une maison environnante, grimpais sur le toit et j'eus même le temps de m'écarter de quelques maisons avant que les hommes ne réagissent. 

Leurs hurlements s'évanouirent dans la nuit tandis que je sautais de toits en toits, de plus en plus convaincue que les humains étaient une race désopilante.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Mer 26 Aoû - 22:07

-Euh, vous faites quoi là les gars ?

Je me promenais dans les rues quand j'entends une femme hurler. Bon bah, j'étais partie voir et je me retrouve devant cinq des mes confrères, un en train de se dessaper et les quatre autres qui maintenaient la jeune elfe. Ils se retournent tous et semblent plutôt effrayés de me voir devant eux. Celui à moitié à poil ne bouge plus et garde les yeux rivés sur moi.

-Relevez vous.

Ils ne bougent pas, ils rient pour m'intimider, ou pour se rassurer, je sais pas. Je prends mon arme et la pointe sur le mec devant moi.

-C'est un ordre.

Mes mots claquent sur ma langue et tranchent le silence qui s'était installé. Je retire le cran de sécurité et mes lèvres s'étirent vers la gauche en un sourire narquois et un peu diabolique. Ils ne bougent pas, et je tire dans son ventre, en évitant soigneusement ses organes vitaux, il mérite que je m'amuse avec lui.

-Messieurs, vous aurez le droit à une petite séance de réinsertion privée.

Je les vois trembler. Ils connaissent mes méthodes et ce que je viens de faire à leur copain leur montre que je peux les flinguer si je veux.

-Vos vies m'appartiennent, vous comprenez ?

-Nos vies appartiennent à Drew. Nous sommes libres.

-Ou alors vous êtes soumis à l'or, vous parlez d'un libre-arbitre. Vous m'agacez.

Ma voix est dure et fait l'effet d'une bombe sur ces jeunes soldats.

-Maintenant relevez vous.

Ils se relèvent mais sortent leurs armes également. Il m'a suffit de siffler entre mes lèvres pour que mes hommes arrivent dans la seconde.

-Vos armes à terre, à mes pieds, les bras au-dessus de la tête, immédiatement soldats.

Ils m'obéissent comme des chiens et mes hommes les appréhendent tandis que je vais relever la jeune fille. Ils ne l'avaient pas encore « touchée » si je puis dire. Je la ramène chez elle en la maintenant, elle tremble tellement et ça se comprend. Elle avait l'air de vivre seule, mais je me suis pas plus attardée sur sa situation. Je lui ai présenté mes excuses et elle m'a remerciée avant que je parte. Je suis retournée voir mes hommes pour leur intimer l'ordre de les ramener au Q.G. Je rentrerai après, genre deux ou trois jours après, pour que les autres guignols puissent angoisser tranquillement. Deux ou trois de mes soldats restent dans la ville avec moi, au cas où, tandis que les autres prennent la route.



Je jette un coup d’œil sur les toits. Mon instinct reprend le dessus. Le moindre recoin dans l'ombre est observé, le moindre bruit est entendu, on dirait une bête à l'affût, alors que le trio derrière se félicite de ce qu'il vient de se passer. Je vous jure, ils sont tout le temps en train de s'amuser...


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:02, édité 1 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Mer 26 Aoû - 22:20

Je regarde mes mains longuement. Des larmes me montent aux yeux... Sans cette humaine, qui sait ce qu'il aurait pu m'arriver ? Je lui doit ma vie. En attendant de pouvoir rembourser ma dette, j'ai décidé de m'améliorer, d'évoluer, et un jour je pourrais écraser un à un les pervers dans leur genre. Une larme s'écrase sur ma main, et je m'essuie rapidement les yeux.

Je me vengerais. Au nom de ma mère, je me vengerais, et je tuerais ces hommes. Un à un, dans la plus grande souffrance.

Les humains mâles sont la pire espèce.

Doucement, je plonge dans des rêves amers, remplis de vengeance et de la douce couleur du sang.

Le sang de mes ennemis.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Mer 26 Aoû - 23:03

Mes gars décident d'aller à la taverne pour fêter ça. Mais je n'ai pas le cœur à faire quoi que ce soit. Je reste là au milieu d'une rue, à fixer le ciel. Les déviants. Ils vont nous pourrir. Et leur nombre augmente de plus en plus. J'espère ne jamais devenir comme eux. J'espère vraiment... Que tout s'arrête. J'ai envie de faire pause dans ma vie des fois. De réfléchir et d'analyser tout ce que je peux, remarquer les moindres détails, tout comprendre. Et je veux plus être ici. Tout ça, ça ne rime plus à rien, je veux dire, je sauve des gens, rarement. Trop rarement, alors que le centuple est tué ou meurtri. Tout ça, ça sert à rien parce que rien ne suit derrière. Et j'ai peur que mes hommes ne deviennent des déviants. L'or corrompt les esprits, et j'ai beau me battre telle une damnée, je ne peux plus lutter contre tout ça. Pendant encore combien de temps ils continueront de me craindre ? Je suis fatiguée. Fatiguée de menacer les gens, de les tabasser jusqu'à ce qu'ils se soumettent.

Peut-être que c'est comme ça. Une compétition éternelle, le plus fort survivra, et le plus fort sera le maître. Devoir rabaisser les gens, les défoncer parce qu'ils veulent prendre notre place. C'est ça le jeu du dominé et du dominant. Le dominé cherchera toujours à se défaire de l'emprise du dominant, ne supportant pas d'être inférieur, et le dominant doit maintenir l'ordre. Drew, lui sa force c'est l'argent. Mais moi, il ne m'aura pas. Lui aussi je le rabaisserai, et il sera un autre de ces chiens à me supplier par terre, les membres disloqués, le visage en sang. Ouais j'ai envie de voir cet enfoiré souffrir, j'ai envie qu'il soit là à attendre le moindre de mes mots, j'ai envie que sa seule volonté soit de satisfaire mes attentes pour pas qu'ils se fasse démolir, j'ai envie qu'il ne puisse pas dormir parce qu'il aurait peur que je vienne dans sa chambre et que je le tabasse à mort. Ce sale chien ne mériterait que ça.



J'ai tiré dans un mur. Je souffle et décide d'aller voir comment la fille va. J'aurais peut-être pas dû la laisser comme ça. Du coup je retourne chez elle, et je frappe doucement contre la porte, attendant qu'elle vienne m'ouvrir. Peut-être qu'elle est partie dormir. J'espère ne pas la déranger.


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:02, édité 1 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Mer 26 Aoû - 23:34

Un cognement contre la porte me tire de mes rêves de vengeances. Je suis levée en quelques secondes, je ne prends même pas la peine d'enfiler quoi que ce soit. J'attrape mon arc et encoche une flèche en me dirigeant vers l'entrée. 

Silencieusement, pas à pas, j'arrive à la porte d'entrée. En nuisette, j'ouvre violemment la porte, mon arc tendu devant moi, la pointe de ma flèche à un cheveu du visage de...

L'humaine qui m'a sauvée il y a quelques heures ! 

Terriblement confuse, je balbutie des excuses et baisse aussitôt mon arc. Peut-être pourrais-je commencer ma vengeance maintenant ?

-Je voulais entrer dans la Garde Solaire, mais finalement... Faire le bien autour de moi tout ça tout ça, je peux pas tant qu'il y a ces affames hommes qui respirent encore. Je compte bien me venger, et les tuer un à un. J'ai pas l'air comme ça, mais je sais manier plusieurs armes presque à la perfection et je ne loupe jamais ma cible. Alors, ne les tues pas d'accord ? J''aimerais vraiment leur arracher les tripes moi même.

J'esquissais un sourire amer suite à ma tirade. J'ai vraiment l'air d'une psychopathe là... Mais bon, vu ce qu'elle à fait au 5ème mec, elle devrait me comprendre.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Jeu 27 Aoû - 11:36

Oh, une flèche. Je n'ai pas d'autre réaction. J'allais pas paniquer ni rien, parce que si elle avait tiré je n'aurais pas eu le temps de bouger et que de toute façon elle n'aurait pas tiré sur quelqu'un comme ça. J'ai dû la réveiller compte tenu de sa petite tenu mais je n'en tiens pas compte. J'écoute ce qu'elle a à me dire. Malheureusement ma fille, je ne peux pas te laisser faire ça. Moi aussi j'aimerais bien les tuer, mais je n'en ai pas le droit, et je ne comptais pas le faire.

-Désolée Roussette mais je ne peux pas te laisser accomplir ma vengeance. Même si ce sont des enfoirés de première, je le conçois, ils font partie de mon service, et je ne permettrai pas que l'on s'en prenne à mon service. Moi aussi j'ai qu'une envie c'est les tabasser à mort pour ce qu'ils ont fait. Mais je n'en ai pas le droit, et toi non plus, on a aucun droit sur la vie des autres. Et tu crois qu'à la Garde Solaire ils accepteront de te prendre dans leurs rangs alors que tu as tué des hommes par vengeance alors qu'ils allaient être jugés ? Pour eux, le maître mot c'est la justice. Et la vengeance, ce n'est pas juste.

Je la regarde droit dans les yeux, pour appuyer mes propos. En plus ces cinq enfoirés sont avec mes hommes, j'espère qu'ils ne leur causeront pas de problèmes. Je me sens mal de les avoir laissé partir...


-J'ai le droit de les tabasser tant que je veux si c'est pour les redresser et si je les tue pas, je suis leur supérieure. Et, en plus, là ils sont avec mes hommes. Et ils ne sont pas différentiables, alors tu pourrais les blesser ou les tuer eux, et ce serait encore pire. Si quelqu'un touche à un membre du service, que ce soit un déviant ou non, il est de mon devoir de l'arrêter, sauf si c'est pour se défendre. Hors, la vengeance n'a rien à voir avec la défense.


Je croises les bras. Attendant de voir sa réaction. J'espère avoir été claire.


-Ils ne t'ont pas touchée au final, je te conseille d'oublier si tu veux vraiment rejoindre la garde.


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:05, édité 4 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Jeu 27 Aoû - 12:05

Je plisse les yeux en grommelant. Je soupire finalement et déclare d'un air fatigué :

-De toute façon j'y rentrerais pas, j'aime bien trop ma liberté pour ça. D'ailleurs, je ne sais même pas comment tu fais pour être là dedans, obéir aux ordres c'est accepter que la personne en face de nous nous est supérieure, et j'ai horreur de ça. Finalement, je crois que je vais rester une vagabonde.

Avec un sourire ironique, je m'assois sur une des chaises qui entoure la petite table en bois. Je pose mon arc et sa flèche dessus, et je soupire.

-Ça fait longtemps que je n'ai pas vécu d'aventure... Ça me manques le vent dans mes cheveux quand je suis au galop, l'adrénaline lors d'un combat, la fierté de la réussite. C'est peut-être ça qui m'attirait chez la Garde Solaire, le fait d'être fier de soi, d'avoir accompli quelque chose de bien dans sa journée. Mais je peux pas, parce que je suis ni quelqu'un de bien, ni quelqu'un de mauvais. Je suis entre les deux, comme toujours. J'ai jamais appartenu à quoi que ce soit en particulier, on dirais que mon destin me pousse à toujours être au milieu.

Je ferme les yeux. Je crois que j'avais besoin de dire ça à quelqu'un, même si elle en a un peu rien à faire je pense. C'est sorti, tant pis. 

J'ai jamais été douée pour parler aux autres, mon père me gardait un peu à l'écart pour me protéger du racisme et des moqueries des autres petits elfes qui, eux, appartenaient bien à une seule race. Du coup, je ne sais pas être courtoise, ou faire preuve de tact. Je parle et c'est tout.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Jeu 27 Aoû - 16:28

-Une vagabonde hein ? Bah on a vu ce que ça pouvait donner... Ta « liberté »...

Je suis un peu lassée de tout ça et je crois que mes mots ont la même puissance qu'un jet d'acide. Je sais pas pourquoi elle me raconte sa vie, peut-être que c'est un réflexe après un traumatisme. Enfin... Et de quoi elle parle « quelqu'un de bien » « quelqu'un de mauvais » ? Je crois que j'ai ri lorsqu'elle a dit ça. Non mais comme si on était dans un monde où tout était soit blanc, soit noir. Comment peut-on se permettre d'être aussi naïve ? Je la regarde, incrédule. Je crois que j'ai cette expression presque tout le temps.

-Je t'ai sauvée. Alors tu penses que ça fait de moi quelqu'un de bien ? Faut pas se fier aux apparences. Tout le monde fait des conneries, tout le monde blesse les gens. Il n'y a pas de « bons » ou de « mauvais » et j'arrive pas à croire qu'il y ait encore des gens qui aient cette vision des choses. On peut parler de bonnes ou mauvaises actions, ça oui.

Je soupire, un peu exaspérée par tant d'innocence. Je n'ai toujours pas retiré mon foulard et mon arme est toujours entre mes mains, preuve que je ne suis pas là pour faire amie-amie mais que je suis en service.

-Mes ordres, c'est moi qui me les impose. Je n'ai pas de supérieurs.

Oups, j'oublie un peu Drew, pardon p'tit gars. Non mais en plus je n'obéirai jamais à ses ordres, même pour une quelconque somme d'argent et même si il pouvait ramener mon village à la vie.

-Les ordres. Normalement t'es pas censée les discuter. Moi, mes hommes, ils savent que si ils ne respectent pas, ils sont corrigés. Mais mes ordres ne sont pas discutables. La seule chose que j'ordonne, c'est de protéger les humains des abus de la magie, et de protéger tout le monde des déviants. Ce sont les ordres du Fondateurs, et ce sont les miens. Ils correspondent à l'idéologie première de l'organisation, et on en avait connaissance en la rejoignant, ces ordres sont donc naturels pour nous. Et cette histoire d'infériorité et de supériorité, yen a partout. Par exemple, t'es inférieure à tous ces gosses de riches pasque t'as pas les sous et t'as pas de pouvoir. Et il ne tient qu'à toi d'être le dominé ou le dominant. À la Garde Solaire, leur « idéologie » si je puis dire, c'est la justice et la paix. Si quiconque menace cette idéologie, ils agissent. Et pour eux ces ordres ne sont pas discutables puisqu'ils sont naturels.



J'ai fait un discours de malade, j'ai pas l'habitude. Je ne l'ai pas lâchée du regard, attendant une réponse.  


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:06, édité 1 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Jeu 27 Aoû - 18:56

Son air à me prendre pour une gamine m'énerve. Ok elle m'a sauvée et ? Je lui en suis reconnaissante d'accord, mais là je peux pas continuer cette conversation. J'aurais peut-être pas du me lâcher, ça lui a plus donné envie de me baffer qu'autre chose on dirait. Je saute alors sur mes pieds, les poings serrés.

-C'est pas le fait que je sois totalement libre qui a causé cet... Incident. C'est le fait que les hommes de votre espèce sont pervers et n'ont aucun respect pour les autres ! Vous protégez les humains de la magie vraiment ? Je crois plutôt que c'est ceux qui pratiquent la magie qui doivent être protégés des humains. Parce que vous êtes cupides et avides de pouvoir. C'est pour cette raison que vous n'avez plus aucune capacité magique, vous n'êtes pas capables de respecter les choses à leur propre valeur, vous êtes toujours en train de vous plaindre et de tout vouloir sans rien donner ! C'est les hommes le problème, alors gardez les, faites quelque chose ! 

Ma voix a augmenté de volume au fur et à mesure que les phrases s'enchaînaient. J'avoue que j'en fais peut-être un peu trop, mais je commence à m'énerver... Faudrait que je redescende un peu là, quand je m'énerve trop mon don du feu se fait sentir... Style, le bout du nez qui s'enflamme ou un truc du genre pas très naturel.

Je la fixe dans les yeux, les sourcils froncés. Je ne sais pas si j'attends une réponse ni rien en fait, j'attends juste sa réaction.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Jeu 27 Aoû - 23:43

Elle m'agace. Je m'approche d'elle et la prends par le col de son truc.

-Écoute moi bien. J'ai horreur de beaucoup de choses et parmi elles, il y a la généralisation. Tu piges? Tu dis que les tous hommes sont des enfoirés. Il y en a oui, mais prends pas ton cas pour une généralité. Mes hommes t'ont sauvé la vie, et en disant ça tu craches sur le geste qu'ils ont fait. J'ai vu des hommes sauver des vies alors qu'ils n'étaient pas de la même race, des hommes se tuent à la tâche tous les jours pour nourrir leur famille pour qu'au final leurs champs soient piétinés par des orcs ou brûlés par des dragons, qu'ils se fassent pillés par des khajiits, que des elfes chassent leurs troupeaux. J'ai vu des humaines se faire violer par des orcs, j'ai vu des enfants mutilés par des griffes. Tu m'écoutes quand je te parle ou quoi???? Je t'ai dit que tout n'était pas tout blanc ou tout noir. Et les grands elfes si érudits, les dragons si sages, et les khajiits si abiles ont des enfoirés de la même espèce que certains humains chez eux!! C'est pas pasqu'on a pas de magie qu'on est inférieurs et vils, il faut que vous vous rentriez ça dans le crâne avant de cracher sur les humains ou les orcs. 

Malgré la puissance de mes mots, ma voix est restée la même, je n'ai pas haussé le ton, pas besoin quand on met autant d'appui dans ce que l'on dit. Cette fille reste une gamine à l'esprit fermé. Et qu'elle soit là, droite à me balancer des inepties pareilles à la gueule, tellement sûre d'elle et me traitant comme de la pire espèce me rend folle.


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:06, édité 1 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Ven 28 Aoû - 14:30

Je ne bouge pas d'un poil quand elle m'attrape, et ne réagis pas à sa tirade. J'attends qu'elle aie fini, puis je déclare :

-Je sais qu'il y a des différences chez chacun. Mais si tu n'avais pas ordonné à tes hommes de me défendre, l'aurait-ils fait ? Et quand je dis les hommes, je dis le genre mâle. Je ne me crois pas supérieure à toi comme beaucoup de mon espèce, et ce serait très déplacé de ma part, moi qui a du sang humain dans mes veines. 

Je la regarde droit dans les yeux suite à ma déclaration, la défiant de me juger par rapport à mon métissage. Je suis habituée à ce que les elfes me rabrouent, et je ne connais pas la réaction des humains. 

Puis j'attrape sa main, accrochée à mon col, et j'articule soigneusement :

- Peux-tu me lâcher maintenant s'il te plaît ?

Ma voix est tendue. Je déteste que les gens me sous-estiment sous prétexte que je ne sois "qu'à demi" ou que je sois une femme fine à l'apparence inoffensive. Je me calme intérieurement, je crois que j'aurais du rester à ma place. Je suis presque sûre que j'aurais pu bien m'entendre avec elle, si il n'y avait pas eu tout ça. En fait, le fait d'avoir été agressée par des humains m'a blessée, car sous le coup de la panique je n'ai pas pensé à utiliser ma magie ou quoi que ce soir, alors que j'aurais très bien pu. La peur m'a paralysée, et c'est une faiblesse que je dois apprendre à anéantir. Pour ça, elle pourrait m'aider, mais ce n'est pas le moment de lui demander un service.

J'attends sagement qu'elle me lâche, consciente que je suis en position de faiblesse face à elle.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Ven 28 Aoû - 15:54

Je souris et la lâche doucement.

-Que tu sois métisse ou pure m'importe peu, une vie est une vie, et c'est tout. Concernant mes hommes, ils suivent la même idéologie que moi. Si ils doivent protéger les autres contre des déviants ou des créatures magiques, que la victime soit pure ou métisse,que ce soit une femme ou un homme, ils le feront, même si je ne leur en donne pas l'ordre. Comme je te l'avais dit, l'idéologie fondée par le premier chef nous est naturelle, et nous la suivons. Mes hommes m'obéissent mais à l'heure où je te parle ils vivent leur vie. Ils n'ont pas à m'attendre pour avancer dans leur existence, ce ne sont pas des esclaves qui vivent à travers leur maître. Mais ils savent très bien que si ils abandonnent cette idéologie, ils subiront la même correction que celle que vont subir les cinq énergumènes de toute à l'heure.

Mon discours est solennel, un peu trop à mon goût mais bon, c'est sorti tout d'un bloc alors... j'ai dit ce que j'avais à dire, point. Je ne baisse pas mon regard et essaie de lire dans ses yeux.

Sa remarque démontrait une certaine souffrance. Elle avait du mal à trouver sa place, les humains la trouvent trop elfe et les elfes la trouvent trop humaine. C'est un peu stupide comme raisonnement, enfin bon, on change pas le monde hein.

Je crois que j'ai un peu passé mes nerfs sur elle, les habitudes ont la vie dure. Si quoi que ce soit me contrarie, et que la prochaine personne que je croise me contrarie aussi, elle en subit le double des conséquences. Je lui tends la main après avoir retiré mon foulard. On va dire que c'est une excuse hein.

-Alix.

Je m'impressionne en matière de présentation. De toute façon la dernière personne à qui je me suis présentée ne m'avait pas reconnue. À quoi bon?


Dernière édition par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 11:59, édité 2 fois
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Ven 28 Aoû - 18:53

-Emalexya. Répondis-je, mal à l'aise.

A présent calmée, je me rends compte que je me suis bien trop emportée. Je n'aurais pas du réagir comme ça. Je souffle un bon coup et déclare :

-Je suis désolée de m'être énervée comme ça, c'était très impoli...

Je ne sais pas quoi dire d'autre, elle à l'air d'en avoir vu des vertes et des pas mûres dans sa vie, donc mes excuses ne doivent pas être bien importantes, mais ça comptait.

- Et je ne m'excuse pas pour moi, enfin, pour me sentir mieux ou quoi que ce soit, enfin si un peu, mais surtout parce que je te suis reconnaissante pour tout à l'heure et que te gueuler dessus c'est pas la meilleure façon de te remercier...

Je m'embrouille, je suis gênée et dans ces moments là je ne sais pas trop quoi dire et mon côté "solitaire qui ne parles pas aux gens habituellement" ressort alors je balbutie. Là, je préfères me taire et cesser ce massacre, je dois vraiment avoir l'air d'une gourde...
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 11:58

Elle a l'air vachement mal à l'aise, je fais quoi moi contre le malaise des autres moi ? Elle s'excuse, je crois que ma conduite n'était pas la plus exemplaire non plus. Mais bon. Je crois même qu'elle commence à paniquer... Hey mais je vais pas la manger... Je fais peur ? Je penche la tête sur le côté en haussant un sourcil.

-Tu n'as pas à t'excuser, il n'y a rien eu de grave.

C'est la seule chose que je trouve à dire. Magnifique. Je crois que j'aurais dû faire diplomate ou un truc du genre... Je plaisante! Non mais m'envoyer pour communiquer avec quelqu'un serait la pire idée que l'on puisse avoir. Surtout que je n'ai pas l'habitude de prendre des gants avec les autres. Pour quoi faire en plus ? Autant être directe et franche dès le début, au moins on est sûr de se faire comprendre.

-En fait j'étais venue m'assurer que t'allais bien, mais j'ai fait qu'empirer ton état je crois.

En plus je l'ai réveillée.

-Ça te va si je t'appelle Ema ? C'est pas que j'aime pas ton prénom mais si je t'appelle par ton nom entier je risque de me mélanger dans les syllabes.


Ouais pasque j'ai beau dire des autres, moi aussi j'ai du mal avec les prénoms. J'espère que ça lui va pasque sinon je vais l'écorcher tout le temps en voulant l'appeler, et ce serait particulièrement désagréable. Je regarde furtivement par la fenêtre, va savoir pourquoi. Une habitude je pense.
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Sam 29 Aoû - 12:11

Je souris en hochant la tête.

-Ça me va, c'est plus court et c'est simple c'est vrai.

Je réfléchis un court instant à ce que je pourrais répondre d'autre, mais je ne trouve que ça à dire :

-Je te remercie d'être venue voir comment j'allais.

Bon, la conversation fait un peu vide là, apparemment elle non plus n'a pas l'habitude de parler aux gens, je crois que c'est une adepte du "je tape et je parle ensuite". Remarque, c'est plus rapide comme ça, pas besoin de parlementer pendant trois heures... 

Je la vois regarder rapidement vers la fenêtre comme si elle se sentait menacée. Elle doit être tout le temps sur ses gardes, c'est pas bon d'être aussi stressée comme ça là, mais en même temps c'est sûrement mieux pour son boulot, si t'es pas sur tes gardes bah... Pouf. Adieu quoi. C'est quelque chose que je trouve super pratique par contre, ayant un côté elfe j'ai hérité des sens développés et je sais qu'il n'y a personne dans les environs, enfin, personne de conscient. 

- Il n'y personne derrière cette fenêtre. Souriais-je pour tenter de la détendre.

Décidemment, l'humour ce n'est pas du tout mon truc...
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 12:38

Je souris légèrement. C'est vrai qu'elle a des sens plus aiguisés que les miens, mais...

-C'est une habitude que j'ai, je suis perpétuellement sur mes gardes, désolée.

Je veux bien me détendre, mais je peux pas. Je suis en pleine mission, faut toujours que je trouve ce sale gosse de riche... Quel idiot, si je le retrouve, je lui en fous une. Non mais. Je suis pensive. Il y a un énorme silence là... C'est vachement gênant. Il faut que je trouve un truc à dire.

-Tu voulais entrer dans la Garde ?

Oui ! Ça c'est bien !! Je jubile intérieurement. J'ai des conversations de plus en plus étoffées dis donc...

-Je peux te demander pourquoi ? Enfin, si c'est pas trop indiscret.

Bon en fait, que ce soit indiscret ou non, je pose la question. Elle me répond tant mieux, elle répond pas, je m'en fous et on aura plus de sujet de conversation.

-Et aussi, c'est normal que je vienne te voir après ça, ces hommes font partie de mon Service, je me sens responsable.


Bon, je pars dans tous les sens, bientôt je vais parler du beau temps et... C'est n'importe quoi. Honnêtement j'aurais pas dû venir pasque c'est le gros malaise là, déjà elle elle est pas à l'aise avec la discussion, mais moi ? Moi quoi, j'aligne rarement deux mots à la suite. Je fais quasiment pas de phrases quand je parle à mes hommes. Bon, au moins ça m'entraîne à parler, génial.
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Sam 29 Aoû - 12:51

Je passe ma main dans mes cheveux. Je préfère ne plus penser à ce qu'il a failli m'arriver tout à l'heure, j'aimerais faire comme si il n'était rien arrivé... 

- Il faut pas te sentir responsable d'idiots qui ne respectent rien. Enfin bon, bref. Je sais même pas pourquoi je voulais entrer dans la garde en fait... Je voulais juste appartenir à un groupe bien défini, et par élimination, il ne restait plus que la Garde Solaire puisque je ne pouvais pas appartenir à la SRM, et que je ne voulais pas appartenir aux marcheurs. Enfin bon, j'ai jamais bougé de mon pays, je ne connais pas grand chose à la vie extérieure, aux peuples, et toutes ces machinations dans la société. 

Je m'assoit sur une chaise, mes jambes fatiguent à cause des peu d'heures de sommeil que j'ai eu. 

-Oh ! M'exclamais-je. Tu veux t'asseoir, ou autre chose je sais pas... 

J'essaye d'être polie, mais je n'ai presque pas eu de contacts avec les gens en général, et personne ne me rends visite habituellement, alors je ne m'en sors pas très bien.

-Et sinon... Pourquoi tu es rentrée dans la SRM toi ?
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 20:27

Je souris avant de m'asseoir en face d'elle.

-Et tu ne veux plus en faire partie? Ils pourraient t'apprendre à utiliser tes capacités à leur maximum.

Je ne sais pas quoi dire d'autre, à vrai dire la fatigue me guette.

-Le SRM et moi, c'est un concours de circonstances, on va dire ça comme ça. J'ai rencontré un gars qui m'a entraînée et fait entrer au Q.G, rien de passionnant donc...

Je n'ai pas envie d'en dire plus sur ma personne, ça reste privé et je n'ai pas envie de déballer ma vie, et pourquoi je le ferais de toute manière. Mes yeux ont du mal à rester ouverts mais je tiens bon. J'ai vécu pire et je suis en mission, ce n'est pas le moment de flancher. Du coup je me reprends et reprends mon air habituel sans montrer aucun signe de mon état.
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Emalexya Des'Helya le Sam 29 Aoû - 20:39

-J'en sais trop rien... Je vais y réfléchir, mais je suis pas sûre de le pouvoir. Pour l'instant j'ai dix-sept ans et j'ai envie de profiter un peu. 

Je ne dis rien sur son entrée au SRM, j'ai bien remarqué qu'elle reste vague et ça doit être trop personnel pour elle, ce que je comprends tout à fait, après tout on ne se connaît que depuis quelques heures. J'entends son coeur qui bat un peu plus fort et plus doucement, ce qui est signe de fatigue. La pauvre, elle doit se surmener pour son travail. Sachant qu'elle se retient pour ne pas montrer sa faiblesse (comme toute excellente guerrière), je lâche un baillement.

-Excuses-moi, je crois que je suis encore fatiguée, je n'ai pas bien finis ma nuit. Ca ne te dérange pas si je retourne me coucher ? Non pas que je n'apprécie pas ta compagnie, au contraire, mais je risque de tomber de fatigue.

Je lui sourit, puis lui demande si elle veut rester se reposer ici.
avatar
Emalexya Des'Helya

Messages : 37
Pièces d'Or : 4036
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Alix Gahaska le Sam 29 Aoû - 21:05

Je la regarde dans me douter de rien et me redresse.

-Oui désolée de t'avoir réveillée, merci de l'invitation mais je ne vais pas profiter de ton invitation. J'ai une chambre à l'auberge et mes hommes vont s'inquiéter. Merci pour tout.

Je me relève et lui serre la main avec un sourire.

-Repose toi bien surtout, tu en as besoin.

Je sors donc avec un dernier regarde vers elle puis m'enfonce dans les rues en direction de l'auberge où je retrouve mes hommes, accoudés sur une table, une choppé à la main. Je les salue et rejoins ma chambre où je me jette sur le lit pour m'endormir.
avatar
Alix Gahaska
Admin

Messages : 50
Pièces d'Or : 4479
Date d'inscription : 21/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://elandrielsmemories.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre désobligeante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum